Page  en cours de restructuration

  
METEORAMA (www.meteosol.com)

ANEMOCAM-2

L'oeil du vent est de retour ! ( is back !)

La web-cam météo itinérante

 

Données envoyées par l'ANEMOCAM depuis les rues de Paris: des photos prises dans la capitale assorties de mesures météo instantanées , (globalement) dans le sens du vent (qui la "mène"). On voit donc ce que "voit le vent" qui nous conduit parfois, outre les grandes avenues ou places, dans de minuscules ruelles, des cours, des passages  ou même à l'intérieur de certains lieux publics...inattendus.

 

"Dans le vent, il y a quelqu'un." (Guillevic)

*****

 Des éolons "croisés" ou  même "rétrogrades"   !

   Parfois, au débouché d'une ruelle ou d'un passage, ou près de certains monuments, le vent est nettement plus fort que dans les endroits les plus dégagés (et même que le vent "libre", au-dessus des toîts). Ces accélérations dûes à une topographie locale particulière, nous les appellerons"éolons". L'Anémocam les recherche, les mesure et les enregistre aux fins de tenter de mieux connaître la circulation "éolonienne" dans la capitale. 

Parfois aussi, en cheminant dans le sens du vent principal, il n'est pas rare de ressentir à un coin de rue,  à la sortie d'un passage ou même d'un souterrain,  un courant  de traverse, croisé, orienté à 90° par rapport au flux principal...

Et même , il n'est pas si rare non plus de se trouver brusquement devant un courant parfaitement inversé, c'est à dire soufflant dans le sens exactement opposé au vent principal...L'anémocam est particulièrement attentive à cette curiosité éolienne, qui  se  manifeste  plus volontiers dans certains lieux : il y a ainsi les endroits  à  "éolons rétrogrades"!   (et autres singularités )

 Et puis il y a  la "merveille des merveilles" : l' "éolon rétrograde accéléré" !

( Une véritable famille que cette curieuse   gente éolienne urbaine !)

 

"Les courants d'air sont les enfants du vent". Virginia Woolf ( La promenade au phare)

 

*****

 

  

      Au début l'Anémocam avait été prévue seulement pour les jours de vent fort ou tempétueux. 0r non seulement ils sont assez rares à Paris (et même de plus en plus ces dernières années, comme une étude en cours ici le montrera sans doute PVFT), mais finalement les vents violents se sont révélés ne pas être forcément  les plus propices aux phénomènes singuliers que nous voulions mettre en évidence...

      En effet il s'est avéré que  les accélérations et les déviances, dues à la topographie urbaine,  que nous cherchions à débusquer et à mettre en valeur ("éolons" et variantes) pouvaient non seulement très bien se produire même par vent modéré, voire faible, mais encore avec une  intensité ou une singularité parfois spectaculaires et supérieures à ce qu'on observait avec un vent général plus fort !  

      Il est donc envisagé désormais de faire fonctionner Anemocam  avec un rythme plus soutenu et régulier, voire quotidien , en privilégiant des lieux plus propices à l'engendrement des curiosités éoliennes recherchées : passages, couloirs, renfoncements, ouvertures, resserrements, et autres serpentins...

       Aussi est-ce d'un jour à l'autre qu'  Anemocam devrait se remettre à la tâche, après une nouvelle  phase d'essais.

        Effectivement, et avant de relancer à nouveau l'Anémocam d'une façon plus régulière (sans doute dès la rentrée prochaine), il va être procédé ci-dessous à un petit compte rendu en images de cette phase d'essais  version2, c'est à dire par vents plutôt modérés mais qui n'en ont pas moins donné lieu à des observations intéressantes, voire même remarquables. En outre, les vues aériennes des rues de la capitale vont permettre désormais de visualiser encore mieux les chemins empruntés par nos "éolons" , ces curieux courants d'air récalcitrants et pour tout dire facétieux, dont les déviances et accélérations  (rétrogrades ou non) sont parfois étonnantes...      

    

 

Code "Flèches-Couleurs" pour visualiser le vent sur les images :

(en cours)

 

 

 Images Anémocam 

                                     

 Remarques
1

 

 
   

 

 
ANEMOCAM

SOMMAIRE                   RETOUR